C comme Constant

La Niverie, La Chapelle Saint Florent, photo de StreetView

La Niverie : 

Je vous emmène aujourd’hui au lieu-dit de la Niverie, à la Chapelle Saint Florent (49). Nous sommes en 1853, le 22 février. Jeanne COGNEE est sur le point d’accoucher. A ses côtés, son mari Jean BOURCIER, et ses trois enfants : Marie Philomène (13 ans), Jean (10 ans) et Léon (6 ans). La nuit est longue et la fatigue se fait sentir. Lorsqu’à 2 heure du matin, un petit garçon voit le jour. La joie de le voir enfin, mêlée d’une inquiétude que tout le monde tait : pourvu qu’il passe la nuit.

Après une bonne nuit bien méritée, c’est l’heure des réjouissances. On annonce la nouvelle aux familles voisine et aux amis. On boit, on mange, le temps passe vite. Il ne faut pourtant pas oublier d’aller voir Mr le Baron à la mairie. On lui donnera le prénom de Constant.

 Acte de naissance de BOURCIER Constant, 23 février 1853, La Chapelle Saint Florent, AD49

Constant passera toute son enfance dans ce petit hameau du sud de la commune, à l’écart de l’agitation du bourg. Seuls viendront mouvementer cette vie les évènement liés à la météo ou au temps qui passe. Son père disparaitra au printemps 1880. Il a  alors 27 ans.

 

La vie à deux :

Quelques années plus tard, le plus beau jour de sa vie aura lieu. Son mariage avec Marie Françoise MACE. Ce lundi de printemps, 27 avril 1885, il passera devant l’adjoint au Maire, en fin de journée. Il est 19h, et l’assistance est nombreuse. C’est jour de fête pour Constant et Marie. Leurs témoins sont Léon, le grand-frère, Jean COGNE, son cousin, Jean BARAT, le cousin de Marie et Pierre COURTAIS, son oncle.

Le couple s’installera plus près du bourg, à la Mammenotière. Ils y auront leurs deux enfants Marie Françoise (1887) et Constant (1890). Y a-t-il eu d’autres enfants, je ne sais pas. Sans doute de nombreuses fausses couches, ou peut être des problèmes de stérilité. Mais à l’époque, le plus important c’est que les enfants survivent, quelque soit leur nombre.

Et ils vivront ensemble de longues années, voyant grandir ces enfants, et les petits enfants qu’il vont à leur tour donner.

Constant s’éteindra à l’age de 75 ans, le 15 septembre 1928. Marie Françoise, elle ne verra pas la fin de la seconde guerre mondiale. Elle décède en janvier 1945.

Constant BOURCIER
N° Sosa :
Voir l arbre
Père :
Mère :

Laisser un commentaire