J comme Joachim

Peut-être connaissez-vous Joachim du Bellay, poète français du XVIe qui a écrit ce poème, Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage, poème repris par Ridan dans les années 2000

Joachim est originaire de Liré (49), qu’il met à l’honneur dans son poème :

Plus mon Loire gaulois, que le Tibre latin,

Plus mon petit Liré, que le mont Palatin,

Et plus que l’air marin la doulceur angevine.

Mais ce n’est pas de ce Joachim dont je vais parler, puisque j’en ai 2 dans ma généalogie, alors autant en profiter.

 

Joachim ABLINE :

Joachim est le père de mon ancêtre Pierre ABLINE. Je le savait marié à Perrine BARAT. En recherchant le mariage, je retrouve plusieurs enfants du couple :

  1. Perrine (1797)
  2. Jean (1799 – 1862)
  3. Marie (1802 – )

Toutes ces naissances ont lieu au Fuilet. En remontant un peu plus dans le temps, je ne voit plus le couple (alors qu’un fils de Joachim est présent à l’une des naissances), mais des naissances d’un couple Joachim ABLINE / Marie VIAUD. Il faut dire que la révolution est passée par là et ce n’est pas toujours évident de trouver les actes entre 1791 et 1800. En fouinant un peu plus, je trouve le décès de cette Marie VIAUD, le 22 septembre 1787.Je suppose donc que mon Joachim s’est remarié avec Perrine après le décès de sa première épouse. Me voici donc avec une fratrie bien plus importante :

  1. Clémence (1774)
  2. Clémence (1775 – 1782)
  3. Marie (1778 – 1781)
  4. Jacques (1780 – ). C’est lui qui sera témoin lors de la déclaration de naissance d’un demi-frère.
  5. Marie Jeanne (1782 – 1784)
  6. Jean (1784 – )
  7. Julien (1787 – )

Et avant toutes ces naissances, le mariage, qui a lieu le 5 février 1773 au Fuilet. Joachim est le fils de Charles et de Magdeleine TOUTBLANC. Son frère habite en la paroisse de Landemont.

 

Une véritable hécatombe

Actes de sépulture des 4 soeurs de Joachim – AD49, Drain

Malgré çà, impossible de retrouver sa trace. Il n’est pas dans les registres du Fuilet. Plan B : éplucher les registres de Landemont. Je retrouve le mariage de Charles, frère de Joachim, en 1754. Il est originaire de Drain et habite depuis 6 mois à Liré. Me voici donc à Drain en cette moitié du XVIIIe. En 1742, Magdeleine est enceinte de 6 mois. En plein mois de décembre, leurs filles Renée, Marie, Jeanne et Julienne, âgées de 4 à 9 ans, vont toutes s’éteindre à 15 jours d’intervalle. C’est dans ce contexte difficile que Joachim naîtra 3 mois après, le 21 mars 1743. Il aura pour parrain Joachim ABLINE et pour marraine Marie TOUBLANC.

 

Lien de parenté :

ABLINE Joachim (1743 – 1805)

|

ABLINE Pierre (1795 – 1850)

|

ABLINE Françoise (1834 – )

|

MACE Marie Françoise (1860 – 1945)

|

BOURCIER Marie Françoise (1887 – 1952)

|

BILLARD René Joseph Marie (1910 – 2005)

|

Papy

|

Maman

|

Moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *