Ma généalogie de M-O Mergnac

Je vais de temps en temps vous parler d’un livre, dont la thématique est la généalogie, ou l’histoire. Vous trouverez en bas de chacun de ces articles un lien vers Amazon, si vous souhaitez vous le procurer. C’est un lien d’affiliation, qui me permet d’avoir une petite rémunération. Rien ne vous oblige à acheter bien sûr !

 

Ma généalogie – comment retrouver l’histoire de ma famille

Auteur : Marie-Odile Mergnac

Editeur : Archives et culture

ma_genealogie

Pour ce premier livre, j’ai voulu commencer par le début. Mes premiers pas en généalogie. Alors ce n’est pas le premier que j’ai eu, mais comme l’autre date un peu, autant rester à peu prêt à jour. Si vous débutez en généalogie, il vous faut l’acheter, vous apprendrez tout ce qu’il faut savoir quand on débute

Débuter ses recherches :

Dans cette première partie, on découvre l’approche de la généalogie. Du questionnement de sa famille aux premiers actes d’état civil. Comment chercher ? Que faire de ces premiers documents ramassés ? Comment les enregistrer ? Autant de questions importantes auxquelles il faut répondre pour ne pas se retrouver enseveli sous nos mauvaises habitudes.

Les recherches au 19è siècle :

Ces recherches vont amener de nombreuses découvertes. D’abord l’évolution de nos sociétés, tant dans leur métier qu’à la maison. Aujourd’hui, on invente des prénoms quasiment tous les jours, mais autrefois ? Comment faisaient-ils pour ne pas confondre tel Jean MARTIN avec un autre ? Combien de métiers recensez-vous autour de vous ? Chaque membre de votre famille à son propre travail, alors qu’hier, nombre de nos aïeux étaient cultivateurs. Et à quoi ressemblait leur maison ? Avaient-ils beaucoup d’affaires ?. C’est l’occasion de se tourner vers d’autres sources pour répondre à ces questions : les recensements (qui habitait avec votre ancêtre ?), les documents militaires, et les bases de données d’associations (qui pourront vous donner un petit coup de pouce si besoin). Un portrait de votre ancêtre apparaitra petit à petit.

Les recherches sous l’Empire et la Révolution :

C’est l’un des symboles de l’Histoire de France, mondialement connu. La Révolution a changé bien des aspects de la vie de nos ancêtres. Exit la suprématie de L’Église, finis les registres paroissiaux, voilà L’État Civil pour le remplacer. Les hommes ne changent pas, mais vous trouverez de nombreux changements dans les archives. Car l’administration d’aujourd’hui ne ressemble en rien à celle de l’Ancien Régime.

Les recherches avant la Révolution :

Place aux curés, prêtres et vicaires. Les frontières ne sont plus les mêmes, ce qui impactera les recherches. Dans quelle paroisse vivait cet ancêtre, isolé dans sa campagne ? Les curés tenaient les registres, mais hélas pour nous, tous n’étaient pas de grands lettrés. L’orthographe fluctue, l’écriture tangue, la mémoire fait défaut. Tant de difficultés qui vont mettre des bâtons dans les roues.

Ce livre répondra à toutes ces questions, mais sans être trop rébarbatif. Il n’est pas fait pour le généalogiste aguerri, mais plutôt un amateur, qui souhaiterai aller de l’avant.

Laisser un commentaire