N comme Nicolas

En commençant le challenge, je m’étais dis que faire un article sur certains ancêtres serait sympa à faire, et puis les jours passant, ça devient un peu la routine. Raconter la vie avec les informations que je possède est pour moi un peu lassant. Alors encore une fois, je vais faire les recherches en même temps que l’article, comme je l’ai fait pour Deny et Isidore. C’est pour moi une méthode de récit plus dynamique et moins frustrante qu’une simple énumération de dates et de noms.

 

A la recherche de Nicolas BREGEON :

Contrairement à Deny et Isidore, Nicolas est l’un de mes ancêtres. Ma piste de départ, c’est le mariage de leur fille Jeanne avec Jean SECHE en 1775 à Saint Laurent des Autels. Elle est dite fille majeure des défunts Nicolas BREGEON et Renée AUDOUIN, et originaire de la paroisse du Puiset Doré.. La majorité sous l’Ancien Régime est de 25 ans pour les femmes, elle en a environ 26.

Me voilà parti dans des recherches un peu à l’aveuglette. Je rencontre une Renée AUDOUIN, inhumée au Puiset le 3 décembre 1766. Problème, elle est l’épouse de Jacques COUILLAULT. Pas le bon mari mais je la garde de côté. Je continue mon voyage dans le temps, et me voici à un mariage, le 4 février 1755. Celui de Renée et de Jacques. Et là, la joie (excusez du mot quelque peu inapproprié) : elle est veuve de Nicolas BREGEON. Je suis sur la bonne piste. Ses parents ne sont pas mentionnés comme s’est le cas lors d’un remariage. Pour trouver la filiation, il faut trouver le  premier mariage !

 Extrait de l’acte de mariage de Jacques COUILLAULT et de Renée AUDOUIN  – AD49

Je continue mon voyage. Je retrouve rapidement la sépulture de Nicolas, le 13 mars 1754. Pas de filiation mais j’ai quelques informations. Il est âgé de 50 ans, métayer et procureur de fabrique. Petite recherche sur mon site de vieux métiers préféré : personne chargée des intérêts matériels de la communauté religieuse du village. L’église était probablement sa deuxième maison.

 Acte de sépulture de Nicolas BREGEON – AD49

Le couple BREGEON / AUOUIN :

Maintenant que j’ai retrouvé les sépultures des conjoints, il me reste à trouver leur progéniture. Nicolas ayant 50 au décès environ, il va falloir parcourir 30 ans de registres, jusqu’à leur mariage. Voici les enfants que j’ai trouvé :

  1. Jacques Julien (1741 – )
  2. Catherine (1743 – )
  3. Jacques (1744 – )
  4. Marie (1747 – 1750)
  5. Jeanne (1749 – )
  6. Jeanne Agathe (1752 – )

Le mariage a lieu en janvier 1739. Nicolas est âgé d’environ 26 ans et est le fils de défunt Mathurin et de Marie PERDRIAU. Renée a 17 ans et c’est la fille de Jacques (également décédé) et de Jeanne BREAU. Deux oncles de Nicolas sont présents : Mathurin et Michel, tous deux frères de Marie. Aucune indication sur la profession de chacun lors du mariage.

Je n’ai pas retrouvé de traces de la famille BREGEON durant les premières années du XVIIIe siècle. Il me faudrait d’avantage de temps pour chercher des indices (mariages des frères et soeurs de Nicolas), bapteme d’un proche où il serait parrain, pour espérer trouver une trace d’un lieu où il serait passer et y faire des recherches. mais ce sera pour une prochaine fois.

Nicolas BREGEON
N° Sosa :
Voir l arbre
Père :
Mère :

Laisser un commentaire