T comme Thomas

Saint Thomas, à mon avis, devrait être le Saint patron des généalogistes : ils ne devraient croire que ce qu’il sont sous les yeux. C’est le problème de beaucoup, qui piquent les informations des sites de partage d’arbre, sans vérifier si elles sont correcte.

 Saint Thomas d’Aquin, patron des universités et des libraires – Wikipédia

Thomas GRIMAULT :

Thomas est le fils de Mathurin et de Jeanne PALUSSIERE. Je sais qu’il a un frère, Mathurin, qui se trouve sur le même quartier de mon arbre (un quartier correspond à l’ascendance de chacun de nos grand-parents). En clair, mon grand-père descend et de Thomas, et de Mathurin. Je ne sais pas encore quand l’un et l’autre sont nés.

Thomas s’est marié à Clémence PINEAU le 8 août 1786 à la Chapelle Saint Florent. Je leur ai trouvé deux filles : Renée (1787) et Louise (1796 – 1850). Cette période de 9 ans sans enfants me laisse perplexe. Je suis peut-être passé à côté de certains, ou bien les registres n’ont pas été conservé. J’en aurais davantage en cherchant la déclaration de succession de Thomas ou de Clémence.

Il décède le 2 juin 1825 à La Chapelle Saint Florent

 Acte de décès de Thomas GRIMAULT – AD49, La Chapelle Saint Florent, NMD 1816 – 1825

Ses origines :

Je sais que Thomas à son décès est âgé de 63 ans. Il serait donc né vers 1762. Mon jour de chance, il est bien né en 1762, et dès le début d’année, donc pas de recherches approfondies à faire. Le baptême a lieu le jour même de la naissance, le 20 janvier. Il a été prénommé Thomas Sébastien, ce second prénom semble être secondaire puisque  je ne le retrouve pas plus tard. Son parrain doit être un oncle ou cousin : Thomas GRIMAULT. Sa marraine, une tante également : Marie RENOU ou BONDU, je n’arrive pas à lire. Ce mystère disparaitra quand j’aurai retrouvé le mariage car elle est mariée à René GRIMAULT

 Acte de baptême de Thomas Sébastien GRIMAULT – AD49, La chapelle Saint Florent, BMS 1733 – 1791, vue 253

Thomas GRIMAULT
N° Sosa :
Voir l arbre
Père :
Mère :

1 commentaire sur “T comme Thomas

Laisser un commentaire