V comme Vincent

Le 9 juillet 1812, Julien CHAPRON, maire de la Chapelle Saint Florent, uni par les liens sacrés du mariage Vincent GUERIF, laboureur de 28 ans, et Anne VINCENT

Acte de mariage entre Vincent GUERIF et Anne VINCENT – AD49, La Chapelle Saint Florent, NMD 1811 – 1815

La descendance :

De ce mariage, je commence à rechercher les enfants. Les voici dans l’ordre des naissances :

  1. Anne (1814 – )
  2. Vincent (1816 – )
  3. Marie (1818 – )
  4. Magdelenne (1821 – )
  5. René (1824 – )
  6. François (1828 – 1834)
  7. Perrine (1830 – )
  8. Françoise (1832 – 1834). Son frère René est le parrain et sa soeur Marie sa marraine
  9. Jeanne (1835 – 1841)

Cette fin de challenge étant compliquée pour une question de temps, je m’arrête là dans mes recherches. Mais ce n’est que partie remise

 

Lien de parenté :

GUERIF Vincent

|

GUERIF Perrine (1830 – )

|

RENOU Perrine Augustine (1857 – )

|

BONDU Joséphine Marie (1887 – 1953)

|

GILARD Joséphine Marie (1910 – 1971)

|

Papy

|

Maman

|

Moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *