Y comme Yvonne

En effectuant des recherches dans les registres d’état civil de Saint Florent le Vieil, je suis tombé par hasard sur l’acte de naissance d’Yvonne JEANVRET le 8 février 1875. Pourquoi a-t’il attiré mon attention ? Parce que c’est une homonyme de ma grand-mère.

 

Objectif :

Yvonne JEANVRET est née en 1875 à Saint Florent et Yvonne JEANVRET deuxième du nom est née en 1935 à Saint Florent. Alors quel est leur lien de parenté ? Voici la généalogie agnatique (par les hommes) de ma grand-mère :

JEANVRET François

|

JEANVRET Pierre (1779 – )

|

JEANVRET Jacques (1805 – )

|

JEANVRET Jacques Jean (1839 – 1887)

|

JEANVRET Jacques Marie Joseph (1872 – 1949)

|

JEANVRET Louis Jacques (1907 – 1972)

|

JEANVRET Yvonne

Yvonne JANVRET :

 Acte de naissance d’Yvonne JANVRET – AD 49

Yvonne Marie Aline Joséphine JANVRET est née le 8 février à 6 heures du matin. Elle est la fille d’Yves, receveur des contributions indirectes, et de Marie Joséphine LESNE. Pour remonter rapidement l’arbre, je vais rechercher les actes de mariage de chacun des couples, en espérant avoir la filiation d’indiquée.

 

Yves JANVRET, receveur des contributions indirectes :

Le mariage n’étant pas dans la commune, je recherche le décès d’Yves. Je le trouve le 4 juin 1897. Yves décède à 72 ans. C’est le fils d’Yves et de Julienne ROY. Il est originaire d’Anetz, dans le département de la Loire Inférieure (aujourd’hui Loire Atlantique). Je trouve son acte de naissance le 11 août 1824. Ses parents sont Maître Yves JANVRET, marchand tonnelier de 30 ans, et Julienne ROUEZ

 

Yves JANVRET, marchand tonnelier :

Il épouse Julienne ROUEZ le 23 août 1822 à Anetz. On apprend qu’il est né le 26 octobre 1795, fils d’Yves JEANVRET et de Verronique COURGEON décédée le 26 janvier 1794 (sic ! le pauvre petit est né presque 2 ans après le décès de sa mère). Il est veuf de Julie TERRIEN décédée le 19 avril 1819.

 

Yves JEANVRET, tonnelier :

Le mariage d’Yves JEANVRET et de Jeanne COURGEON a lieu le 8 ventôse an II (26 février 1794 !!! j’en perd mon latin). Il serait né le 1er avril 1763 à Anetz de Pierre JEANVRESTE et de Jeanne JOUSSE. Bon mis à part ce problème de dates, je remonte bien, mais pas de traces de mes ancêtres.

 

Pierre JEANVRESTE, laboureur :

On remonte encore le temps et nous voici au milieu du XVIIIe siècle. Il épouse Jeanne JOUSSE le 13 février 1753 à Anetz. On en profite pour monter d’une génération avec Yves JANVRET et Jullienne AUBRY. De plus, on sait qu’il est majeur. La majorité pour un homme était de 30 ans sous l’Ancien Régime. A ce stade de mes recherches, je sais d’ores et déjà qu’il va aussi falloir remonter l’arbre de mes ancêtres. Moi qui pensais trouver un lien proche, c’est râté.

 Acte de mariage de Pierre JANVRET et de Jeanne JOUSSE – AD44

Yves JANVRET :

Sont reçus à la bénédiction nuptiale Yves JENVRET, fils de René et de Jeanne TERRIEN, et Julienne AUBRY. Les témoins ne sont pas de la famille de l’époux. On continue tranquillement notre ascension. A ce stade des recherches, je suis remonté plus loin sur cette branche que sur la mienne (arbre en rouge ci-dessus). Je dois donc trouver les parents de François, voire un peu plus.

A ce stade, je n’ai toujours pas de lien de parenté, et je n’en trouverai peut-être jamais. Comme quoi il faut se méfier, et ne jamais porter de conclusions trop hâtives. Jamais je n’aurai imaginé remonter un siècle et demi, sans trouver un seul lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *